2020, l’année du Plomb ?

2020, l’année du Plomb ?

Les noces de Plomb du diagnostiqueur

La profession de diagnostiqueur immobilier a très vite été liée à la recherche du plomb dans l’habitat.

Dès 1999 un Etat de Risque d’Exposition au Plomb (ERAP) est obligatoire pour la vente des logements construits avant 1949. Après les diagnostics Amiante et Carrez, c’est donc le 3ème diagnostic à voir le jour.

En 2006, la règlementation est renforcée et se stabilise par la création du Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREP), et de la certification de personne obligatoire pour la réalisation de ce nouveau diagnostic.

Lors d’un anniversaire de 14 ans de mariage, on dit qu’un couple fête ses noces de plomb.

Alors en 2020, quel avenir pour la recherche de plomb après 14 années de certification « CREP » et de réalisation de ce diagnostic ?

Une histoire d’amour qui ne fait que commencer.

Si la recherche de plomb dans les peintures de l’habitat dans le cadre des ventes ou des locations constitue le principal de l’activité des diagnostiqueurs autour de ce polluant, il est à noter que ce n’est pas la seule activité.

Les opérateurs de diagnostics sont également amenés à réaliser des Diagnostics de Risque d’Intoxication par le Peintures au Plomb (DRIPP) sur mandat préfectoral ou du service hygiènes des communes.

Ils réalisent également des contrôles de présence du plomb sur le sol après chantier à la suite de travaux en présence de plomb.

Pourtant ce ne seront pas les seules missions à l’avenir puisque la norme de recherche de plomb avant travaux (NF X 46-035) est actuellement en enquête publique, une publication étant attendue pour la rentrée.

Ce polluant, dont la recherche est souvent délaissée dans les opérations de démolition ou de réhabilitation revient également dans les préoccupations des acteurs du bâtiment à la suite de publications diverses à son sujet.

Il y a tout d’abord eu des affaires médiatisées d’intoxications au plomb d’ouvriers sur des chantiers comme ceux des gares de Bordeaux en 2016 et de la gare d’Austerlitz en 2019.

L’incendie de 2019 de la couverture en plomb de la cathédrale Notre-Dame de Paris est bien sûr également dans tous les esprits.

En 2019 toujours, la Fédération Française de Tir Sportif a alerté sur la présence de plomb en seuil élevés chez plusieurs milliers de permanents bénévoles et salariés des stands de tir.

Le monde de la chasse se prépare lui à l’interdiction complète du plomb dans les munitions de chasse, notamment suite à l’alerte de certaines études sur les contaminations au plomb des consommateurs des viandes de chasse ainsi que du milieu naturel.

Enfin, le renforcement de la règlementation sur les déchets issus des opérations de démolition et de réhabilitations, ainsi que l’extension de celle-ci à la pollution des sols, obligeront les différents acteurs à élargir le périmètre de recherche de plomb plus loin que le seul domaine de l’habitat et plus largement que les seules peintures (conduits en plomb, sols pollués, autres matériaux contenant du plomb, etc.)

Cette conjonction d’évènements, d’études, de publications médiatiques et normatives sont à même de placer le plomb au centre de l’activité technique des acteurs de la prévention des risques dont font partie les opérateurs de diagnostic.