Le diagnostic mérule

Le diagnostic mérule

Un diagnostic mérule est-il obligatoire lors d’une vente ou d’une location ?

La mérule est un champignon qui peut occasionner des dégâts impressionnants dans un bâtiment. Une espèce particulière de mérule est très problématique : la « mérule pleureuse » ou  « mérule des maisons » (Serpula Lacrymans)

Autrefois présente de façon rare dans les bâtiments, elle est de plus en plus fréquemment observée. Contrairement à une idée couramment répandue, y compris chez certains professionnels de l’immobilier il n’existe pas de « diagnostic mérule » obligatoire. La règlementation demande à ce jour que dans les communes pour lesquelles un arrêté préfectoral définissant la présence d’un risque mérule a été pris, une « information sur le risque mérule » soit fournie à l’acquéreur d’un bien immobilier.

Cette information peut être simplement précisée dans l’acte de vente par le notaire. Dans le cas d’une mise en location, aucune information du locataire n’est obligatoire.

 Je crains la présence de mérule dans mon logement, puis-je faire réaliser un « diagnostic mérule » ?

Le « diagnostic mérule » en lui-même n’existe pas. Néanmoins il est possible de commander un diagnostic parasitaire à une société de diagnostic immobilier. Un diagnostic parasitaire vise à détecter et à identifier les agents de dégradation du bois : insectes à larves xylophages, champignons lignicoles et lignivores dont la mérule.

Il est possible de déterminer si un champignon visible est une mérule, pleureuse ou non, notamment par des analyses en laboratoire. En revanche il est impossible de garantir l’absence de mérule dans un bâtiment. En effet, la mérule peut être présente sans être visible et se déclarer subitement par la présence de dégradations ou d’autres signes tels qu’un mycélium. Sa très grande vitesse de progression rend peut valable les inspections qui ne peuvent que constater la situation d’un bien le jour de cette inspection.